Bypass Repeated Content

Un patrimoine mondial de l’UNESCO

Monastère de Maulbronn

Lac Tiefer See près du monastère de Maulbronn ; crédit photo : Staatliche Schlösser und Gärten Baden-Württemberg, Arnim Weischer
Un exemple de savoir-faire

La gestion de l’eau

Les cisterciens étaient connus pour leur maîtrise de la gestion et de l’utilisation de l’eau. Le système médiéval repose sur une vingtaine de lacs et d’étangs, reliés entre eux par un maillage complexe de fossés et de canaux, qui façonne encore de nos jour les alentours du monastère de Maulbronn.

Amenée de la rivière Salzach dans le monastère de Maulbronn ; crédit photo : Staatliche Schlösser und Gärten Baden-Württemberg, Carla Müller

La rivière Salzach dans le domaine du monastère.

Un système multi-fonctions

Les terres humides environnantes ont été drainées dans la rivière Salzach par un maillage de fossés très ramifié. Les lacs de barrage servaient de réservoirs d’eau et d’étangs piscicoles et offraient aussi à ce titre un moyen de subsistance. En grande partie, les installations sont identifiables et remplissent encore aujourd’hui ces fonctions dans la mesure où elles ont été conservées.

L’eau dans le domaine du monastère

Les cisterciens ont capté les cours d’eau Salzach et Blaubach pour les faire circuler au sein des murs du monastère comme un canal qui pouvait recevoir les eaux usées et les déchets des latrines, des cuisines et des bâtiments agricoles, et qui traverse encore le monastère de nos jours. Ils ont également su réguler l’eau nécessaire à l’entraînement de leur moulin qui se trouvait dans le monastère.

En savoir plus

Personnalités
Œuvres d'art et pièces
Travail et loisirs
Science et technique

Veuillez sélectionner un maximum de 5 mots-clés.