Un patrimoine mondial de l’UNESCO

Monastère de Maulbronn

Monastère de Maulbronn; l'image: Staatliche Schlösser und Gärten Baden-Württemberg, Günther Bayerl
Un patrimoine mondial de l’UNESCO

Monastère de Maulbronn

Le monastère de Maulbronn (Kloster Maulbronn) est considéré comme l’ensemble monastique médiéval le mieux préservé d’Europe. Tous les styles et toutes les étapes de l’évolution du roman au gothique tardif sont représentés dans un ensemble à l’atmosphère unique.

LA VIE AU MONASTÈRE, ENTRE PRIÈRE ET TRAVA IL

Les origines du monastère cistercien de Maulbronn remontent au XIIe siècle. Malgré leur âge, les lieux sont dans un état de conservation exceptionnel.

Monastère de Maulbronn; l'image: Staatliche Schlösser und Gärten Baden-Württemberg, Günther Bayerl

Avec son ensemble impressionnant de bâtiments, le monastère de Maulbronn montre la vie quotidienne des moines cisterciens au Moyen Âge

Avec ses différents styles architecturaux, son magnolia à la floraison majestueuse au printemps et son paysage culturel largement préservé, cet ensemble édifié au fil des siècles offre un aperçu saisissant de la vie monastique. L’autosuffisance étant l’un des idéaux de l’ordre cistercien, la routine quotidienne des moines était faite de méditation et de prière, mais aussi de dur labeur. À l’intérieur, divers potagers et jardins d’herbes aromatiques approvisionnaient les moines. À l’extérieur de l’enceinte, des étangs de pisciculture et le vignoble du monastère témoignent encore des règles de cet ordre. Dans la cour du monastère, divers marchés perpétuent tout au long de l’année la tradition d’autosuffisance des cisterciens.

Monastère de Maulbronn, visiteurs; l'image: Staatliche Schlösser und Gärten Baden-Württemberg, Niels Schubert

Inscrit au patrimoine mondial, le monastère de Maulbronn invite à l’émerveillement, à la découverte et à la flânerie

Outre son cadre authentique, le monastère de Maulbronn est aussi connu pour être le berceau des Maultaschen, raviolis typiques de la région. Pendant le carême, le moine lai Jakob aurait mélangé un morceau de viande avec des herbes et l’aurait enveloppé dans de la pâte pour le cacher à Dieu. C’est ainsi qu’est née cette spécialité qui a conquis le coeur des Souabes et dont la réputation dépasse aujourd’hui largement la ville de Maulbronn, dont elle tire son nom.

Le monastère cistercien de Maulbronn, fondé en 1147, se situe au coeur du paysage vallonné de Stromberg. Pour la première fois dans la région germanophone, le style architectural gothique a été utilisé pour construire le monastère, qui a été inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO en 1993.

Monastère de Bebenhausen, jardins et cloître; l'image: Staatliche Schlösser und Gärten Baden-Württemberg, Jessen Oestergaard

Vue de la fontaine du cloître : dans le jardin, un magnolia déploie ses fleurs magnifiques au printemps

Ensemble imposant avec une cour pleine de vie

Dans la cour du monastère entourée d’une enceinte et de portes du Moyen-âge se dresse un imposant ensemble de bâtiments de styles très différents. L’église romane, le cloître gothique et la fontaine abritée dans la chapelle font partie des joyaux architecturaux du monastère. Le porche de l’église appelé « Paradis » tire son nom d’une tradition qui voulait que l’on décore l’entrée de l’église selon l’histoire du péché originel. La dernière peinture, dont il reste quelques vestiges encore visibles aujourd’hui, date de 1522. Le « Paradis », la partie sud du cloître et le réfectoire des moines sont les témoins du passage du style roman tardif aux débuts du gothique et ont joué un rôle essentiel dans la diffusion du gothique dans la région.

Monastère de Maulbronn, visiteurs; l'image: Staatliche Schlösser und Gärten Baden-Württemberg, Niels Schubert

Inscrit au patrimoine mondial, le monastère de Maulbronn invite à l’émerveillement, à la découverte et à la flânerie.

Témoin historique de premier ordre

L’activité monastique de l’époque allait bien au-delà de l’enceinte du monastère. En effet, les moines cisterciens dynamisaient également le paysage local grâce à leurs produits issus de l’agriculture, les célèbres « granges » monastiques et leurs cours de service. Très bien conservé jusqu’à aujourd’hui, le paysage monastique de Maulbronn est un témoin de premier ordre dans l’histoire de la civilisation. Après la Réforme, en 1556, le duc Christoph von Württemberg fonda une école protestante dans le monastère. Elle est devenue un petit séminaire protestant qui existe encore aujourd’hui. Des noms illustres du monde scientifique ou littéraire tels que Johannes Kepler, Friedrich Hölderlin et Hermann Hesse, y ont passé une partie de leurs études.

Le site, inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO, jouit d’une renommée internationale et attire de nombreux visiteurs du monde entier. Des concerts sont régulièrement organisés dans le monastère et mettent en valeur l’acoustique exceptionnelle des bâtiments.

Monastère de Maulbronn, église abbatiale; l'image: Staatliche Schlösser und Gärten Baden-Württemberg, Günther Bayerl

Mur d’arcades roman et voûtes gothiques : l’église du monastère reflète les changements d’époques et de siècles.